Futur Président du Faso : Les personnes du troisième âge plaident pour plus de considération

Ces femmes exclues de leur village et qui sont réfugiés au Centre Delwendé à Ouagadougou, sont un symbole de l'abandon des personnes du 3e âge dans notre pays ce, malgré l'existence de certaines lois leur garantissant un minimum de protection. (Ph DR)

Quel que soit le vainqueur à ses élections, la tâche sera pour lui grande car les attentes de la population le sont encore plus. Allons à la découverte des attentes de ces citoyens du troisième âge affamés de progrès et de changement.

A 48h de la fin de la campagne présidentielle, chaque candidat essaie à sa façon de séduire les électeurs. Chacun y va avec son lot de promesse pour espérer récolter le maximum de voix possible. Malheureusement, très peu sont ces candidats qui écoutent ce que les électeurs attendent d’eux. Pour ce qui concerne les personnes âgées, la principale contradiction que doit résoudre le prochain président qui sera élu au soir du 22 novembre est sécuritaire. « Le président qui sera élu devra se lever afin de mettre fin à ce fléau qui tue nos enfants. Nous avons perdu des proches à cause de ces hommes …» nous a révélé Amado Ouédraogo commerçant au grand marché de Ouagadougou. Pour lui, l’Etat devrait dialoguer avec ces individus armés non identifiés qui nous attaquent. Il estime qu’il est impossible de lutter contre des gens que l’on ne voit pas. « Eux ont la capacité de nous frapper et de disparaitre facilement, les gens ne le veulent pas mais c’est la seule solution », clame-t-il.

Plus d’emploi pour les jeunes

Fonctionnaire retraité et vivant à Tampouy, un quartier situé au nord de la capitale Ouagadougou,  F Traoré conjugue ses préoccupations de l’heure en terme de création d’emploi. « Nous sommes déjà avancés en âge et nous ne pouvons plus faire grand-chose pour notre pays. Cependant c’est triste de voir à quel point nos enfants souffrent » nous a-t-il souligné. De nombreux jeunes au Burkina font face au chômage. Toute chose qui engendre des vices telle la consommation de certains stupéfiants : « Ils sont là dans les kiosques et ils fument des choses étranges. Tout cela parce qu’ils ne travaillent pas.

Le drame révèle M. Traoré, c’est que certains s’en prennent aux personnes âgées qui osent les moraliser. Les autorités devront agir car nous ne savons plus à quel sein nous vouer et c’est très désolant pour l’avenir » nous a t-il confié.

Gratuité des soins pour les personnes du 3e âge

« Les conditions de vie des personnes âgées sont très difficiles au Burkina Faso. Nos pensions de retraités sont très faibles et ne nous permettent même pas de vivre décemment à plus forte raison de payer nos dettes… », a indiqué Mr Bonkoungou lui aussi à la retraite depuis quelques années. Sous d’autres cieux, explique-t-il, la retraire rime avec le repos. Mais il est plus courant de voir des personnes âgées essayant tant bien que mal de travailler pour survivre. En plus, les personnes âgées ne disposent pas de privilège dans le domaine sanitaire malgré leur condition d’extrême fragilité. Madame KABORE, habitante du quartier Larlé plaide pour la gratuité des soins au profit des personnes âgées. « Tout comme pour les enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes, les femmes âgées veulent également leur part de gratuité ».

Les élections présidentielle et législatives se déroulent ce dimanche 22 novembre 2020. 13 candidats sont en lice pour le fauteuil du Président.

SOW Abdoul Rachid

shares