Société

Burkina Faso : réussir à construire la cohésion sociale ou périr.

La plus grande préoccupation des burkinabè de nos jours doit être la cohésion sociale. L’exercice est difficile mais il devient un impératif dès lors que notre survie en dépend non seulement en tant qu’individu mais aussi en tant qu’Etat. Pour le réussir, il est important d’identifier les sources de menace de notre vivre-ensemble afin d’apporter des réponses adéquates. De notre point de vue, trois domaines doivent retenir l’attention des burkinabè: la justice, l’administration et notre système politique.

Habitat au Burkina : jusqu’où ira Me Sankara ?

Patron du département ministériel en charge de l’habitat et de l’urbanisme, Bénéwendé Stanislas Sankara est très attendu sur la lancinante question de la gestion du foncier urbain et rural, mais aussi sur celle de l’application de la loi relative au bail d’habitation. Déjà, le ministre Sankara annonce des reformes normatives qui, semble-t-il dire, seront sources de réponses conséquentes à ces questions. Mais jusqu’où ira-t-il ?